Le concept fondamental de la collecte des eaux de pluie est le même pour tous les modèles. Il s’agit de recueillir l’eau de pluie du toit par les gouttières et de l’acheminer par un tuyau de descente vers une citerne de stockage. L’eau collectée est filtrée pour garantir sa pureté et un système de trop-plein est installé pour éviter tout débordement. La norme AFNOR NFP16 – 005 propose trois solutions pour stocker et distribuer l’eau récoltée.

Le système à aspiration directe

Ce raccord de récupération d’eau de pluie est largement préféré. Son processus d’installation est simple et il fonctionne avec : 

A lire également : La cybersécurité dans la banque professionnelle : de quoi s'agit-il ?

  • Une pompe, généralement à l’extérieur du réservoir
  • Une vanne à trois voies
  • Un dispositif de disconnexion selon la norme EN1717

Lors de l’utilisation de l’eau de pluie, la pompe la puise directement dans la citerne afin de fournir un approvisionnement constant et ininterrompu. Pour en savoir plus sur les récupérateurs d’eau de pluie, suivez ce lien : https://www.cnews.fr/le-corner-partenaires/2023-04-20/recuperation-deau-de-pluie-comment-faire-le-bon-choix-et-beneficier

La récupération à pompe de surpression intégrée

Ce système particulier convient mieux aux installations étroites, mais il est strictement réglementé en raison des risques techniques qu’il présente. Pour garantir la sécurité, le dispositif de disconnexion doit être intégré dans le local technique, ce qui peut rendre l’installation un peu contraignante et la maintenance délicate.

A lire aussi : Retard : Causes, impact et comment le prévenir - Guide complet

Selon la norme EN1717, il est interdit d’installer le disconnecteur dans une zone inondable. Malgré cela, certains installateurs choisissent encore de placer le dispositif de disconnexion du système au fond du réservoir.

Récupérateur d’eau de pluie à fonctionnement hybride

Cette méthode d’installation est très adaptable et peut être exécutée sans aucune limite imposée par le site. Cependant, elle nécessite un ensemble d’équipements plus important, car elle fusionne deux techniques. 

Le système comprend deux pompes qui fonctionnent simultanément, l’une située à l’intérieur du réservoir et l’autre en aval d’un réservoir d’appoint hybride. Cette conception minimise également les pertes de charge dans le système de distribution.